Pas mon genre... mauvais genre

Projet de portrait et d'écriture mené avec les jeunes de l'association Le Refuge

Beaucoup d’entre eux font face à une quête d’identité : souvent critiqués, jugés ou brimés, ce projet a pour but de leur offrir un espace d’expression. Ils ont pu être eux-mêmes librement, oublier les préjugés et le regard des autres qui bien souvent les restreignent.

Le principe a été de coréaliser des portraits, concevoir ensemble des images qui leurs ressemblent. Pour les amener à parler d’eux différemment, je leur ai demandé de choisir une citation qui leur parle ou bien d’écrire un texte court. Le travail a ensuite été axé sur l'interprétation et l'appropriation de ce texte pour déterminer sa traduction visuelle.

Le processus de conception a été tout aussi important que le résultat final. Les photos étaient un prétexte ludique et motivant pour les amener à se questionner. Inconsciemment, dans chaque parti pris graphique raisonnait un choix personnel. Du thème à la façon de se mettre en scène, jusqu’à la sélection des couleurs et des typographies, derrière chaque décision leur personnalité et leur singularité se sont révélées peu à peu.

Le projet a été exposé à la Maison des Ensembles (Paris - 12e) au printemps 2014

Client : projet personnel
Date : 2013-2014

Clémence Floris Fllio, a collective of artists